You are here: Home » Guides » Coloscopie dépistage et symptomes du cancer du col de l’utèrus

Coloscopie dépistage et symptomes du cancer du col de l’utèrus

Partager avec vos amis (es) et gagner des points.

La coloscopie c’est l’examen de la morphologie du col de l’utérus et du vagin à l’aide d’une loupe binoculaire. Cet examen important en gynécologie pour le dépistage du cancer du col utérin s’ajoute aux autres examens comme le test VPH.

Le médecin traitant réalise une coloscopie s’il découvre à l’œil nu une anomalie au niveau des muqueuses du col de l’utérus.

Si est le cas et que le médecin repère des lésions inflammatoires sur ces organes, il pratique ensuite des biopsies de ces lésions.

Pendant le cycle menstruel de la femme, la zone de jonction entre la partie extérieure du col de l’utérus et le canal cervical (endocol) est visible et la coloscopie est réalisée correctement.

On utilise souvent des écarteurs pour explorer la jonction exo-endocervicale, les micro-vaisseaux de l’exocol (partie intra-vaginale du col) sont examinés pour localiser les zones anormales.

On procède aussi à une coloscopie lorsque Frottis cervico-vaginaux anormaux et nécessite même la réalisation de biopsie.

des informations sur l’importance de passer un examen colposcopique

Le cancer du col de l’utérus est la 12 ème cause de cancer chez la femme. La principale cause du cancer du col de l’utérus est une infection par un virus VPH (Human Papillomavirus).

On suspecte un cancer du col de l’utérus chez la femme, si une anomalie est décelée lors de l’examen de dépistage frottis cervico-utérin. Les symptômes à un stade précoce peuvent apparaître comme :

  • Des douleurs et des saignements pendant et après les rapports sexuels.
  • Des douleurs dans la zone pelvienne.
  • Des douleurs lombaires.

Le suivi gynécologique et les Frottis réguliers sont indispensables pour détecter d’une façon précoce le cancer du col de l’utérus.

La vaccination est la clé contre le virus VPH souvent responsable des cancers et des lésions du col de l’utérus provoquées par ses types et différents numéros caractéristiques de les identifier.

Trois injections faites sur 06 mois sont administrés pour se protéger contre les types de VPH et assure une bonne protection pendant 05 ans.

 
iconicon

Retrouvez sur www.support-pratique.com un large choix de fiches un eventail de supports et documents pour répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

http://www.support-pratique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *