You are here: Home » Bricolage » Conseils entretien plomberie canalisations et chauffe-eau électriques

Conseils entretien plomberie canalisations et chauffe-eau électriques

Partager avec vos amis (es) et gagner des points.

 

Dans l’installation de plomberie, outre les robinetteries, il est parfois nécessaire d’intervenir sur les canalisations.

Les canalisations d’alimentation sont soumises à la pression. Il n’est pas rare que des fuites se déclarent au niveau des joints ou des brasures. Mais, qu’il s’agisse des canalisations d’alimentation ou d’évacuation, le risque de fuite est toujours présent. Le risque le plus fréquent pour les évacuations est l’engorgement : l’appareil sanitaire raccordé est inutilisable et une intervention rapide s’impose.

La plupart du temps des solutions simples permettent de venir à bout des bouchons. Un système de vidage classique se compose d’une bonde et d’un siphon, obligatoire pour l’hygiène. C’est aussi un point sensible aux engorgements.

L’outil le plus simple pour déboucher un évier ou un lavabo est la ventouse. Pour les bouchons récalcitrants, des outils plus puissants existent comme les déboucheurs à pression. Ils permettent de désengorger également les W.-C. Lorsque le bouchon se trouve au-delà du siphon dans les canalisations, l’utilisation d’un furet peut s’avérer nécessaire. Il en existe plusieurs modèles. Tous se composent d’un ressort métallique avec d’un côté une manivelle et de l’autre une tête de débouchage.

Les chauffe-eau électriques

L’eau chaude peut être produite avec plusieurs énergies et types d’appareils. Il est dangereux d’intervenir sur les chaudières à gaz, seul un professionnel y est habilité. Pour les chauffe-eau électriques, plusieurs opérations d’entretien et de dépannage sont possibles pour le particulier.

Les appareils électriques les plus courants sont les chauffe-eau à accumulation. Ils se composent d’une cuve isolée dans laquelle l’eau est chauffée et stockée. Le tartre est leur principal ennemi qui se dépose dans la cuve au fil des années et diminue peu à peu les performances de l’appareil. L’organe de chauffe est une résistance électrique plongée directement dans la cuve (résistance blindée) ou protégée par un doigt de gant (résistance stéatite). Les résistances blindées sont les moins chères mais aussi les plus sensibles à la corrosion et au tartre.

Cette fiche bricolage est une introduction à la plomberie et à l’entretien des canalisations et des chauffe-eau électriques. Et vous, vous avez déjà commencé à bricoler votre installation ?

 
iconicon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *