You are here: Home » Bricolage » Installation de panneaux solaires photovoltaïques

Installation de panneaux solaires photovoltaïques

Partager avec vos amis (es)

 

L’énergie solaire est une source disponible, économique et non polluante.

Tirer profit, réaliser des économies d’énergie et utiliser de l’eau chaude sanitaire, c’est ce qu’on va essayer de décrire dans cette fiche.

La solution retenue devra avant tout permettre un travail maximal des capteurs à la plus basse température possible.

Afin d’avoir une autonomie en eau chaude sanitaire, la surface de capteurs doit être significativement augmentée – mais sans que cela contraigne à utiliser une boucle de décharge. Le volume d’eau chaude sanitaire initialement prévu sera un ballon de (300-400 l).

Il est inutile de chauffer l’eau chaude sanitaire à haute température car le rendement du capteur est alors mauvais. Il faut donc toujours chercher à travailler à basse température, ce qui garantit la longévité de l’installation.

Les capteurs plans seront fortement inclinés pour recevoir le soleil d’hiver (latitude + 15° minimum), et, spécialement, pour dégrader fortement leurs performances l’été. C’est une nécessité absolue pour ne pas avoir à recourir à une boucle de décharge.

A titre d’exemple : en France 4 m2 de capteurs permettent de chauffer quotidiennement 300 l d’eau chaude sanitaire à 50 °C ou plus, les bons jours d’été, une surface de capteurs réduite de moitié (2 m2) pourrait suffire (elle permet de faire monter la température de 300l d’eau chaude sanitaire à 40 °C). Mais un jour d’hiver ou avec peu d’ensoleillement, il faut au moins doubler la surface (8 m2 ou plus).

Le schéma hydraulique doit être bien étudié dans un souci d’efficacité et d’économie. Les vanne trois voies à secteur (TOR : tout ou rien), le retour froid, les clapets anti retour (CAR). Le choix judicieux du matériel : Ballon d’eau chaude sanitaire, Transport de l’énergie solaire : départ chaud en cuivre, clapets AR à battant, partie commande : API … sont autant de composants de déperdition de votre installation.

Travaux : Acheminement des capteurs sur site, (démontage ; révision ; remontage des capteurs), réalisation du bâti pour recevoir les capteurs (découpage ; soudage ; peinture ; assemblage ; mise en place et fixations), pose des capteurs, câblage des tuyaux PER et raccordement, câblage électrique, mise en eau, chargement de la version logiciel et test.

Astuce : Le fonctionnement des clapets à ressort se détériore avec le temps, il faut les placer horizontalement. Il faut aussi éviter le plus possible les échangeurs pour qu’il n’y ait pas de pertes de rendement inutiles.

Et vous vous avez commencé à penser énergie verte et à installer des panneaux photovoltaïques ?

iconicon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *