You are here: Home » ACTU » Les agriculteurs chinois construisent leurs voitures

Les agriculteurs chinois construisent leurs voitures

Partager avec vos amis (es)

Dans les compagnes de l’ouest du shandong, la voiture entièrement électrique se fabrique et se vend par dizaines de milliers d’exemplaires chaque année.

Mais en dehors de cette province de 93 millions d’habitants, pratiquement personne n’a entendu parler de Like, Incalcu, Jinxiang, ni d’ailleurs de la trentaine d’autres petits constructeurs qui ont fabriqués ces véhicules économiques et qui protègent l’environnement.

La vitesse maximale de ces voitures est de (55 à 70 km/h) et parcourent 100 km pour l’équivalent de 0,70 euro.

Ces voitures sont sans permis, ce qui n’est pas un handicap mais une solution sur un réseau routier rural encombré de charrettes et de vélos et où la limitation est fixée à 60 km/h.

Certains de ces petits artisans ruraux produisent une centaine de véhicules par an ; d’autres atteignent le millier d’unités. Presque tous se sont lancés dans les « nouvelles énergies », avec, pour tout capital les épargnes familiales.

De simples garagistes partisans du bricolage et de la création, comme Chang Jingshui, 60 ans. Précurseur de cette petite industrie très localisée sous la marque de Like. Cet ex-agriculteur aux cheveux en broussaille a la mécanique pour passion.

Il a conçu, fabriqué et monté son premier prototype en 2004. Monsieur Chang Jingshui a eu immédiatement des clients et a vendu au total 4000 véhicules depuis 2006. Il a aussi breveté plusieurs de ses innovations.

iconicon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *