You are here: Home » Bricolage » L’hygrostat, un appareil qui contrôle l’humidité dans votre maison

L’hygrostat, un appareil qui contrôle l’humidité dans votre maison

Partager avec vos amis (es)

humidité dans votre maison

humidité dans votre maison

Les effets de l’humidité dans une salle de bains. Photo par Milliped.

Nous avons tous déjà vu des moisissures sur un mur de salle de bains ou un plafond d’une pièce mal aérée. Ces petits champignons qui nous assurent qu’il y a un problème de salubrité dans une pièce sont le résultat d’un taux trop élevé d’humidité. Celle-ci, calculée en pourcentage, donne une indication sur la présence d’eau ou de vapeur dans l’air.

L’excès d’humidité (qui peut être dû à la condensation, aux fuites provenant de l’extérieur, à la capillarité ou aux infiltrations) peut causer des affections et des allergies respiratoires graves (en raison de la présence des acariens, des moisissures et autres parasites) qui touchent les gens vivant dans des habitations insalubres.

Déshumidificateur et hygrostat, quelle est la différence ?

Pour votre confort, pour contrôler l’humidité dans votre maison et si vous croyez que les moisissures affectent votre santé, vous devrez peut être avoir besoin d’installer un déshumidificateur .

Le déshumidificateur est un appareil électrique (comme les appareils de ventilation et les thermostats) destiné à réduire le taux d’humidité dans un local.

En complément, un hygrostat permet de réguler et de maintenir un taux d’humidité prédéfini.

L’hygrostat peut être utilisé dans chaque pièce ou est parfois intégré à un déshumidificateur. Il se branche directement entre une prise électrique et un déshumidificateur et a généralement un tableau qui prend la forme d’une molette ou d’un écran digital.

L’hygrostat permet de surveiller l’humidité dans l’air. Dans le milieu médical, on recommande un taux d’humidité entre 40% et 60%. On doit donc régler l’hygrostat dans cette fourchette et le système met en marche le déshumidificateur quand il détecte plus d’air humide (supérieur au taux programmé) et l’arrête si l’air est moins humide.

L’hygrostat permet une économie d’énergie et par conséquent un gain d’argent en rendant le fonctionnement du déshumidificateur autonome et efficace.

Un des autres avantages de l’hygrostat est qu’il se rallume automatiquement après une coupure de courant. Il convient aussi bien pour les bâtiments que pour les caves et aussi pour les besoins industriels – sa fonction étant dans ce cas justifiée pour la conservation des produits sensibles à l’humidité.

Comment mesurer l’humidité dans votre maison ?

L’humidité se manifeste dans la majorité des cas dans les parties basses des pièces en rez-de-chaussée. Dans ce cas, l’eau remonte à l’intérieur des murs et utilise les matériaux de constructions comme moyen de transport.

La condensation elle se manifeste par des moisissures et des gouttelettes d’eau sur les plafonds et les murs des habitations.

Si ces signes sont apparents dans votre maison, un diagnostic exact s’impose. Un bilan d’humidité peut être réalisé grâce à une caméra thermique ou un testeur humidimètre. Une fois le diagnostic établi, les spécialistes peuvent s’attaquer aux origines d’un excès d’humidité et aux phénomènes qui concourent à ses effets nuisibles.

Un problème fréquent en France

Selon une étude de l’INSEE, en France, quatre logements sur dix sont touchés par des problèmes d’humidité qui affectent les éléments intérieurs de la maison, mais aussi la santé de ses habitants. L’humidité est donc un ennemi pour la santé de votre maison et un facteur de dégradation des plus fréquents.

iconicon

Retrouvez sur www.support-pratique.com un large choix de fiches un eventail de supports et documents pour répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

http://www.support-pratique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *